Ambassade et Consulats de Belgique au Brésil
Home Venir en Belgique Visa pour la Belgique Schengen (Visa C - Court séjour / Visa A - Aéroportuaire)

Schengen (Visa C - Court séjour / Visa A - Aéroportuaire)

Remarques générales:

Les citoyens brésiliens n’ont pas besoin de visa pour séjourner en Belgique ou dans d’autres pays de l’espace Schengen jusqu’à 90 jours au total au cours d’une période de 180 jours successifs, moyennant le respect de certaines conditions.  

Les pays qui font partie de l’espace Schengen sont les suivants :
Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse.

Les ressortissants d’autres pays hors Union Européenne que le Brésil peuvent vérifier ici s’ils ont besoin d’un :
Visa de court séjour (Visa C)
Visa aéroportuaire (Visa A)

ATTENTION : Les Brésiliens et les ressortissants d’autres pays hors Union Européenne - exemptés ou non de visa C - ne peuvent séjourner dans l’Espace Schengen que pendant une durée de 90 jours au total au cours d’une période de 180 jours successifs.
Il est obligatoire de sortir de l’espace Schengen à la fin d’un séjour de cette durée. Le non-respect de cette règle peut entraîner des poursuites pour séjour illégal.

1. Brésiliens et autres nationalités exemptées de visa Schengen

Les citoyens brésiliens et les ressortissants de certains autres pays hors Union Européenne n’ont pas besoin de visa pour séjourner en Belgique et dans les pays de l’espace Schengen jusqu’à 90 jours au total au cours d’une période de 180 jours successifs. Certaines conditions doivent cependant être remplies:

  • Validité du passeport : le passeport doit être valable pour encore au moins 3 mois à partir de la date de sortie prévue de l’espace Schengen ;
  • Billet d’avion : le voyageur doit disposer d’un billet d’avion aller-retour nominatif et non transférable ;
  • Moyens financiers: le voyageur doit disposer de moyens financiers suffisants pour des dépenses d’un minimum de  95 €  par jour passé dans l’espace Schengen, à prouver au moyen de cartes de crédit, de traveller-chèques ou d’argent liquide ;
  • Assurance  médicale : une assurance médicale d’une couverture d’au moins 30.000 € est obligatoire pour entrer dans l’espace Schengen ;
  • Durée maximale : la durée maximale de séjour est de 90 jours au total au cours d’une période de 180 jours successifs.

Comme il n’existe pas de vol direct entre le Brésil et la Belgique, il est important aussi de vérifier auprès du Consulat du pays de première entrée dans l’espace Schengen - celui où le vol atterrit et où le voyageur passe le contrôle aux frontières  – si ce pays impose des conditions spécifiques.

Il n’est pas possible de prolonger le séjour sur base de l’exemption du visa Schengen au-delà d’une durée totale de 90 jours sur une période de 180 jours  successifs.

2. Étrangers soumis à l’obligation de visa Schengen

a) Visa C  - Visa de court séjour

Les ressortissants de certains pays doivent introduire une demande de visa pour pouvoir séjourner en Belgique et dans les autres pays de l’Espace Schengen. La liste des pays concernés peut être consultée ici. Les Brésiliens ne sont pas concernés.

Il est obligatoire de se rendre en personne au Consulat pour introduire cette demande de visa. Aucune exception n’est possible à cette règle parce que certaines données biométriques (photo et empreintes digitales) doivent être prises au Consulat.

Documents à fournir :

  • Passeport valable pour encore au moins 1 an + 2 copies de la page montrant la photo ; 
  • Preuve de l’autorisation de séjour au Brésil (CRNM/RNE ou équivalent) ;
  • 2 photos d’identité (3x4) ;
  • 2 exemplaires du formulaire de demande de visa C rempli (en  lettre capitales manuscrites ou dactylographié), daté et signé. 
  • Billet d’avion aller-retour nominatif et non transférable ;
  • Assurance accident et maladie d’une couverture d’au moins 30.000 € ;
  • Paiement : tarifs consulaires ;

S’il s’agit d’un voyage privé, touristique ou d’une visite familiale en Belgique:

  • Preuve de moyens financiers suffisants : attestation d’emploi, preuves de revenu des 3 derniers mois et déclaration fiscale (« Declaração de imposto de renda » y compris le « Recibo de entrega »). Le demandeur doit disposer d’un minimum de 95€ par jour passé dans l’espace Schengen ;
  • A défaut de moyens financiers propres suffisants : engagement de prise en charge souscrit par une personne solvable (qui a des revenus suffisants pour vous prendre en charge) domiciliée en Belgique. Cet engagement de prise en charge (« Annexe 3 bis ») doit être demandé par cette personne auprès de son administration communale en Belgique. Après l’avoir rempli et signé, il doit également être légalisé et contrôlé par l’administration communale ;
  • Réservation d’hôtel ou lettre d’invitation des amis ou de la famille où le séjour aura lieu.

S’il s’agit d’un voyage professionnel:

  • Lettre d’invitation de l’employeur ou autre document détaillant le besoin de se rendre en Belgique pour le travail ou les affaires (négociations commerciales, participation à un séminaire, etc.) ;
  • Réservation d’hôtel ou preuve du logement prévu par la société qui vous invite ;

Il n’est pas possible de prolonger la durée de validité d’un visa C au-delà d’une durée totale de 90 jours sur une période de 180 jours  successifs.

b) Visa A : Visa de transit aéroportuaire

Les ressortissants d’un nombre très limité de pays ont besoin d’un visa de transit aéroportuaire (visa A) pour pouvoir faire une escale dans un aéroport belge, même sans sortir de l’aéroport. Les Brésiliens ne sont pas concernés.

La liste des pays concernés peut être consultée ici. Si vous êtes ressortissant d’un de ces pays, contactez-nous par mail à saopaulo@diplobel.fed.be.

Le Consulat ne donne jamais d’information par téléphone concernant les visas.

Si vous avez des questions, veuillez nous contacter uniquement par e-mail à l’adresse saopaulo@diplobel.fed.be.